Accéder au contenu principal
LIBYE

Libye: la ville de Bani Walid aux mains de pro-Kadhafi

© RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Libye, des partisans de l'ancien président Kadhafi se sont emparés de la ville de Bani Walid ce lundi 23 janvier. Les combats ont fait cinq morts parmi les anciens rebelles. Il s'agit des violences les plus meurtrières depuis la libération du pays en octobre dernier. Des troupes libyennes sont en route pour Bani Walid.

Publicité

D'après un responsable de la ville de Bani Walid, cinq ex-rebelles ont été tués et trente autres blessés au cours des combats à l'arme lourde de l'après-midi de ce lundi. Barek al-Fotmani, qui se trouvait dans l'une des bases encerclées par les pro-Kadhafi, a indiqué que les partisans du guide défunt, environ cent-cinquante hommes, étaient armés de mitraillettes et de RPG.

Des membres du CNT ont confirmé à RFI que la ville, située à 160 km au sud de Tripoli, était aux mains de contre-révolutionnaires. Ils ont par ailleurs indiqué que des forces étaient actuellement en route vers la ville pour tenter une contre-offensive.

Il s'agit de forces mixtes impliquant des brigades de plusieurs villes. Avec Syrte, Bani Walid est présentée comme un bastion de l'ancien régime. C'est aussi l'un des fiefs de la tribu Warfallah la plus importante de Libye. Les forces loyalistes avaient opposé une farouche résistance durant huit semaines avant de céder face aux rebelles le 11 octobre.

Des journalistes qui se sont rendus sur place depuis, avaient relevé que les pro-Kadhafi restaient largement majoritaires dans la ville, les ex-rebelles se contentaient de garder les entrées de la ville, très éloignées donc des défenseurs de l'héritage de Mouammar Kadhafi qui semblaient envisager soit l'exil soit justement une contre-révolution.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.