Accéder au contenu principal
Sénégal

Sénégal : la caravane de la coalition «Benno Ak Tanor» en tournée dans les quartiers de Dakar

Ousmane Tanor Dieng, le candidat de la coalition Benno Ak Tannor à Dakar, le 4 janvier 2012.
Ousmane Tanor Dieng, le candidat de la coalition Benno Ak Tannor à Dakar, le 4 janvier 2012. AFP/Seyllou
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La campagne électorale au Sénégal bat son plein. Certains candidats, comme le sortant Abdoulaye Wade ou l’ancien Premier ministre Macky Sall, sont en tournée à l’intérieur du pays. D’autres les effectuent dans les quartiers de Dakar sous forme de caravanes. C’est le cas du socialiste Ousmane Tanor Dieng, candidat de la coalition « Benno Ak Tanor », dont la caravane était hier lundi 13 février 2012 dans le quartier du Plateau.  

Publicité

Marché Sandaga, quartier du Plateau. La caravane du Parti socialiste sénégalais ralentit la circulation au rond-point. Il y a là des militantes qui chantent. Un tagueur joue de la bombe de peinture. « Ca, c’est une façon de faire une publicité. On tague les murs de Dakar et les panneaux publicitaires avec notre président ou bien le PS ». Un peu plus à l’arrière, des membres des Jeunesses socialistes réclament la libération de leur chef, Barthélémy Dias, mis en prison à la suite de l’affaire de la mairie de Mermoz Sacré-Cœur.

Le candidat de la coalition Benno Ak Tannor, Ousmane Tanor Dieng, est debout au travers du toit ouvrant de son véhicule. Il salue les riverains, serre des mains sous l’œil vigilant de ses gardes du corps, et descend, place de l’Indépendance, discuter avec des Sénégalais.

« Nous, nous avons des solutions à leur problème, parce que nous avons été aux affaires. Nous avons une certaine expérience. Nous avons fait notre introspection, nous avons vu nos manquements, nos erreurs et nos fautes, et nous avons vu Abdoulaye Wade travailler. Si on met tout cela ensemble avec humilité et détermination, nous pourrons mieux servir notre pays. C’est ce message là que nous lançons au peuple sénégalais ».

En 2007 lors de la présidentielle, Ousmane Tanor Dieng était arrivé troisième de l’élection avec 13,56% des suffrages.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.