Accéder au contenu principal
Tunisie / internet

Tunisie : les sites pornographiques sur internet échappent provisoirement à la censure

Les Tunisiens qui le désirent ont à nouveau accès aux sites pornographiques sur internet.
Les Tunisiens qui le désirent ont à nouveau accès aux sites pornographiques sur internet. Kurt Vinion/Getty Images
Texte par : RFI Suivre | AFP
3 mn

La Cours de cassation de Tunis a décidé mercredi 23 février de mettre un terme à la censure qui frappait depuis la mi-2011 les sites pornographiques sur internet en Tunisie. Un nouveau procès devrait cependant avoir lieu en appel dans les prochains mois sur un sujet qui divise profondément les partisans de la liberté et les traditionalistes.

Publicité

La justice tunisienne a cassé mercredi un jugement ordonnant la censure des sites pornographiques sur internet, suscitant le « soulagement » de journalistes, d'internautes et d'ONG dans un contexte particulièrement tendu pour la presse tunisienne. La Cour de Cassation a renvoyé l'affaire, qui sera rejugée en appel d'ici « deux à trois mois », selon une source judiciaire.

On voudrait voir le pays tourner la page de la censure

Lucie Morillon

La décision de la justice était particulièrement attendue dans ce dossier potentiellement lourd de conséquences pour la toile tunisienne, qui jouit d'une liberté quasi totale depuis la chute de Ben Ali. A deux reprises, en mai et août, la justice a ordonné à l'Agence tunisienne de l'internet (ATI) de censurer les sites pornographiques, après la plainte de trois avocats faisant valoir leur dangerosité pour la jeunesse et leur contenu « contraire aux valeurs musulmanes ».

L'ATI, société anonyme dont le principal actionnaire est l'Etat, était sous Ben Ali l'instrument de contrôle d’internet. Elle refuse aujourd'hui de réendosser ce rôle et plaide pour sa « neutralité ». Son PDG, Moez Chakchouk, nommé après la révolution, met aussi en avant des arguments économiques et financiers pour refuser la reprise du filtrage d'internet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.