Accéder au contenu principal
Tunisie

Le beau-frère de Ben Ali prêt à rendre des comptes, si Tunis l'autorise à rentrer au pays

Texte par : RFI Suivre
2 mn

Belhassen Trabelsi, qui avait fui au Canada en janvier 2011 avec sa famille, au moment de la chute du régime se dit prêt à rentrer pour affronter la justice, s'il a commis des erreurs. Dans une lettre, publiée par la presse tunisienne, le beau-frère de l'ex-président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali se dit rongé par le mal du pays. Sa demande de rentrer en Tunisie intervient alors que le 23 avril les autorités d'immigration doivent examiner son droit à rester dans le pays. En janvier 2011, Tunis avait demandé à Ottawa de l'arrêter et de l'extrader. En vain.

Publicité

À consulter :

Tunis demande à Ottawa d'arrêter Belhassen Trabelsi. Article Radio Canada du 26/1/2011.
Le beau-frère de l'ex-président Ben Ali persona non grata au Canada. Article RFI 29/1/2011.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.