Accéder au contenu principal
Algérie

Ouverture de la campagne électorale des législatives algériennes

Tipaza. Campagne électorale.  (Photo d'archives)
Tipaza. Campagne électorale. (Photo d'archives) © Getty Images/ Pascal Le Segretain
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La campagne électorale pour les législatives s'ouvre le 15 avril 2012 en Algérie, et le vote interviendra le 10 mai prochain. Il s'agit du premier scrutin depuis les réformes politiques adoptées il y a quelques mois. Les Algériens vont élire les 462 députés de la future assemblée législative, qui aura comme priorité la révision de la Constitution.

Publicité

Le top départ de la campagne électorale pour les législatives est lancé ce dimanche 15 avril : 44 partis et 211 listes indépendantes s'opposeront dans ces élections. C’est un record mais c'est surtout le résultat de la nouvelle loi sur les partis politiques votée à l’automne dernier et de la volonté du pouvoir d’autoriser de nouvelles formations pour ouvrir le paysage politique ou, si on en croit les critiques de l’opposition, donner l’impression d’une ouverture.

Le pays s’est mis aux couleurs de la campagne. Elle va durer 21 jours. Les panneaux d’affichage officiels ont été installés dans les rues cette semaine et les premières affiches ont été collées ce matin. Mais cela fait plusieurs semaines déjà que les partis organisent meetings et réunions publiques.

Reste à savoir si les Algériens se mobiliseront. C’est l’enjeu principal de ce scrutin et la grande inquiétude du pouvoir. Autre enjeu, la transparence du vote : 500 observateurs internationaux seront présents, envoyés par l’Union européenne, la Ligue arabe, l’ONU et plusieurs ONG. Le président Abdelaziz Bouteflika a promis une élection exemplaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.