Accéder au contenu principal
Madagascar

Madagascar : les deux Français retrouvés morts ont été victimes d'un meurtre

Tuléar, ville touristique où sont morts les deux ressortissants français.
Tuléar, ville touristique où sont morts les deux ressortissants français. Ville de Tuléar
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A Madagascar les médecins sont formels. Les deux Français portés disparus il y a plus de 10 jours ont bien été victimes d'un meurtre. Comme à leur habitude Gérald Fontaine et Johanna Delahaye, deux ressortissants français résidents depuis un an à Madagascar, s’étaient rendus sur une plage dangereuse près de Tuléar le jour de leur disparition. Le meurtre du couple est un coup dur dans cette petite ville touristique pour leurs proches et la communauté malgache.

Publicité

23h30, dans la nuit mauve de Tuléar. Quelques Malgaches attablés dans des bars de rue, quelques tireurs de pousse-pousse, dorment. Gérald et Johanna sont morts. L'histoire est sur toutes les lèvres.

Cliff a 29 ans, il est né a Tuléar. Il a rencontré Gérald dans une salle de sport. Il devient l'un de ses meilleurs amis : « Il est sociable avec tout le monde, il parle avec tout le monde. Il essaie de s'adapter, c'est ce que je voyais. Il s'adapte avec les Malgaches. Même au marché, c'est lui même qui faisait son marché. Il parle avec les vendeuses, et tout ça ».

Tous les gens qui l'ont connu décrivent Gérald comme un colosse. Pour Cliff, seule une bande a pu s'en prendre à lui : « Il est grand, il est balèze, il pèse 105 kilos. Un petit Malgache ne peut pas s'approcher de lui à main nue. Sauf s'ils sont dix ».

Rentré à Tuléar 24 heures après la disparition du couple, Cliff a mené les recherches. C'est lui qui a trouvé le corps de Johanna. C'est lui qui a identifié celui de Gérald.

En ville certains pensent que Gérald a été la cible d'un contrat. D'autres sont persuadés d'un vol qui aurait mal tourné. Ceux qui l'ont ramassé disent que sur le corps de Gérald il n'y a que des blessures dans le dos.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.