Accéder au contenu principal
RDC

En RDC, les combats s'intensifient dans le Nord-Kivu

Soldat de l’armée congolaise, dans la région de Virunga, le 8 mai 2012.
Soldat de l’armée congolaise, dans la région de Virunga, le 8 mai 2012. AFP PHOTO / JUNIOR D.KANNAH
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'armée congolaise a intensifié son offensive dans la province instable du Nord-Kivu contre les mutins qu'elle combat depuis près de deux semaines. De premiers bombardements aériens ont eu lieu ce samedi 12 mai. Les mutins qui semblent désormais scindés en deux groupes, l'un avec le colonel Makenga, l'autre avec le général Bosco.

Publicité

Ce samedi 12 mai les hélicoptères de combat sont entrés dans la danse. Les FARDC ont bombardé la contrée de Runyonyi où se trouvent les troupes insurgées dirigées par le colonel Makenga.

Les forces loyalistes auraient même récupéré quelques localités. Le général dissident Bosco Ntaganda se serait lui réfugié dans le parc des Virunga, plus précisément dans la région de Runyonyi : on parle de Mikeno et Karisimbi.

C’est donc désormais sur deux fronts que les FARDC sont engagées. Les forces gouvernementales se battent en même temps contre les M23 et les éléments fidèles au général Bosco Ntganda, le fugitif recherché par la CPI.

Tous sont des éléments de l’ex NDP qui refusent de quitter le Nord-Kivu comme l’exige la réforme de l’armée. Depuis mars, les affrontements dans la région ont provoqué le déplacement de plusieurs familles, des milliers de Congolais ont franchi la frontière vers le Rwanda.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.