Accéder au contenu principal
Gabon

Gabon: rencontre entre le Premier ministre et les étudiants contestataires

Raymond Ndong Sima, Premier ministre du Gabon.
Raymond Ndong Sima, Premier ministre du Gabon. © Gouvernement du Gabon
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le gouvernement gabonais avait promis de rencontrer les étudiants qui contestent depuis janvier la réforme du système de versement des bourses universitaires. Le Premier ministre Raymond Ndong Sima a reçu vendredi 25 mai des représentants étudiants. Mais tous ne sont pas sur la même ligne. Les étudiants les plus radicaux ont refusé cette rencontre et ont contesté le protocole.

Publicité

L’aile dure de la contestation estudiantine dit avoir été irritée par le protocole qui a introduit de façon prioritaire dans le cabinet du Premier ministre un groupe rival composé, selon eux, d’étudiants corrompus. Fâchés, Firmin Ollo et ses camarades ont regagné le campus.

Et pourtant, leurs revendications étaient bien affinées : « Il faut commencer le concours de l’ENES, lever systématiquement le critère d’âge et il faut que le système LMB soit harmonisé au sein de l’université Omar Bongo ».

Le groupe incriminé est venu dire au Premier ministre qu’il avait peur d’une année blanche. « Nous avons les mêmes réclamations. Mais nous disons qu’on essaye d’apaiser le mouvement, afin qu’on ne puisse arriver à l’année blanche », dit Jean Agripa Nguéma.

La majorité silencieuse, une des trois tendances des étudiants, a présenté un cahier des charges similaire. « Le critère d’âge est comme une épée de Damoclès qui, à un certain niveau va frapper chaque étudiant », lance Serge Obolo.

Au terme de cette première journée, le Premier ministre a compris que la réforme sur le critère d’âge pour avoir la bourse est la véritable pierre d’achoppement. Raymond Ndong Sima refuse cependant de décider précipitamment. « Je ne veux pas fermer la porte et dire je ne veux même pas discuter la question. Je n’ai pas de raison de me braquer, ni dans un sens, ni dans un autre », a-t-il conclu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.