Accéder au contenu principal
Nigeria

Nigeria: une défaillance technique à l'origine du crash

Une grue évacue la queue de l'appareil qui s'est crashé, dimanche 3 juin 2012, à Lagos.
Une grue évacue la queue de l'appareil qui s'est crashé, dimanche 3 juin 2012, à Lagos. REUTERS/Akintunde Akinleye
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président nigérian Goodluck Jonathan a décrété trois jours de deuil national à la suite du crash d'un avion de la compagnie Dana Air dimanche 3 juin sur un quartier de Lagos. Les premiers éléments de l'enquête indiquent que les deux moteurs de l'appareil ont eu une défaillance peu avant l'atterrissage. Les 153 passagers et membres d'équipage ont été tués dans la catastrophe.

Publicité

Il s'agit bien d'une défaillance technique qui est à l'origine de cette catastrophe aérienne. Les deux moteurs du Boeing M83 de la compagnie Dana Air sont tombés en panne presque simultanément. Les pilotes ont eu le temps de lancer un appel de détresse reçu par la tour de l'aéroport de Lagos. Ce fut leur dernier échange radio. Ils n'ont donné aucune explication à propos des pannes. L'avion est ensuite venu percuter un immeuble, avant de prendre feu.

La président Goodluck Jonathan, qui s'est rendu sur les lieux où l'avion s'est écrasé, a d'abord tenu à rendre hommage aux victimes. Il a également promis toute une série de mesures visant à renforcer la sécurité aérienne sur l'ensemble du pays.

On sait qu'il n'y a aucun survivant parmi les 153 passagers et membres d'équipage du Boeing de Dana Air. Mais il faut encore attendre que les équipes de secours terminent leurs recherches sur les lieux de la catastrophe afin de savoir s'il y a également eu des victimes au sol. Le Nigeria a décrété trois jours de deuil national.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.