RDC

RDC: pétition pour l’autonomie des provinces

Les crises se succèdent en RDC : guerre à l'Est et en Ituri, agitation politique dans la capitale Kinshasa, et maintenant revendication fédéraliste au Katanga. Gabriel Kyungu Wa-Kumwanza, président de l'Assemblée provinciale et leader de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (Unafec), un kabiliste, hausse le ton. Une pétition a été lancée pour amener le sujet du fédéralisme devant l’Assemblée, et aboutir à la révision de la Constitution.

Publicité

C’est son combat de toujours, il déclare ne pas militer en faveur de la sécession. Fédéraliste selon lui-même, Gabriel Kyungu Wa-Kumwanza vient d’initier une pétition pour obtenir le fédéralisme. Cent mille signatures suffisent, selon le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, pour ramener le Parlement à réviser la Constitution.

« Contrairement à ce qu’on peut croire, nous, on ne va pas prendre les armes ! Nous allons utiliser la Constitution ! L’article 218 de notre Constitution actuelle autorise que par une pétition d’au moins 100 000 signatures, nous pouvons introduire notre requête en bonne et due forme ».

La démarche selon Gabriel Kyungu s’adresse à tous les fédéralistes congolais : « Les trois quarts des députés actuels nationaux qui sont au Parlement, sont pratiquement tous des fédéralistes ».

Sur place, dans la province du Katanga, cet avis ne fait pas l’unanimité. Il y a ceux qui, derrière cette revendication, soupçonnent un agenda caché.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail