Madagascar/Union Européenne

Madagascar va toucher 17 millions d'euros de la part de l'UE pour ses élections

Le commissaire européen au développement, Andris Piebalgs, lors d’une conférence de presse au siège de l'Union européenne à Bruxelles, le 1 juin 2012.
Le commissaire européen au développement, Andris Piebalgs, lors d’une conférence de presse au siège de l'Union européenne à Bruxelles, le 1 juin 2012. AFP/JOHN THYS

L'Union européenne va donner à Madagascar la somme de 17 millions euros pour l'organisation des futures élections qui doivent mettre fin à quatre ans de régime de transition. L'annonce a été faite à l'issue de la visite à Bruxelles du Premier ministre malgache Omer Beriziky.

Publicité

Sur les dix-sept millions promis, deux millions pourraient être débloqués assez rapidement, selon le communiqué publié par la primature. Ils viennent d’un fonds spécial.

Les quinze millions restants, eux, proviendraient du Fonds européen de développement (FED), contrôlé par au moins un homme, Andris Piebalgs, commissaire européen en charge du développement.

Le Premier ministre Omer Beriziky a rencontré mardi 3 juillet le commissaire européen. Déclaration commune, en sortie d’entretien, citation : « un facteur essentiel pour débloquer les financements européens et donc ces quinze millions d’euros seraient une annonce prochaine des dates d’élections par la Cénit (Commission électorale nationale indépendante pour la transition) ».

Ce lundi 9 juillet justement, la Cénit doit rendre son commentaire officiel sur le rapport des experts des Nations unies, qui recommande « la tenue d’élections législatives et présidentielle en mai-juin 2013 ».

Selon nos informations, la Cénit est sous pression entre d'un côté, une opinion publique et une transition qui souhaitent des élections le plus vite possible, et de l'autre, la communauté internationale qui s’en tient à mai-juin de l’année prochaine, financement et reconnaissance à la clef.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail