Accéder au contenu principal
Libye / Législatives

La commission électorale libyenne annonce les résultats des législatives

La victoire, en ce qui concerne les partis, de la coalition libérale de Mahmoud Jibril est confirmée.
La victoire, en ce qui concerne les partis, de la coalition libérale de Mahmoud Jibril est confirmée. Platt/Getty Images/AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Libye, la commission électorale a enfin annoncé la totalité des résultats des élections législatives du 7 juillet dernier. La victoire, en ce qui concerne les partis, de la coalition libérale de Mahmoud Jibril est confirmée. Mais les prochaines semaines devraient être décisives pour connaître la véritable coloration politique Congrès national.

Publicité

Pas de réelle surprise, les résultats sont quasiment les mêmes que ceux annoncés il y a près d'une semaine. Avec dans le scrutin de liste, cette domination de l'alliance menée par Mahmoud Jibril, l'ancien Premier ministre du CNT.

L'alliance est qualifiée de « libérale », mais elle reste assez hétérogène en réalité. Cette liste l'emporte dans la plupart des circonscriptions, raflant dans la future assemblée la moitié des 80 sièges dévolus aux formations politiques.

Le parti Justice et construction, affilié aux Frères musulmans, recueille lui moins d'un quart des sièges réservés aux partis. Pour autant, cela ne veut pas dire que les islamistes ont totalement perdu ce scrutin. Tout va se jouer dans les prochains jours, dans les prochaines semaines.

Les tractations, les négociations, ont déjà commencé entre les partis d'une part et les candidats individuels d'autre part. Car ce scrutin réserve 120 sièges (sur 200) à ces candidatures uninominales.

D'ailleurs, « candidat individuel » ne veut pas toujours dire « indépendant », un certain nombre d'entre eux est en réalité affilié à des partis. Justice et construction s'est déjà targué d'en avoir au moins une vingtaine.

Les noms des candidats individuels ont été cités ce mercredi, des inconnus pour la plupart, mais les faiseurs de rois très certainement dans la future assemblée car c'est eux que les partis vont devoir convaincre. Les convaincre de rejoindre les blocs politiques qui vont se constituer dans les prochaines semaines.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.