Egypte / Economie

Le FMI se rendra en Egypte pour discuter d'une aide financière

Une délégation du FMI devrait se rendre au Caire à la fin du mois d'août.
Une délégation du FMI devrait se rendre au Caire à la fin du mois d'août. REUTERS/Jason Reed

Les discussions entre le Fonds monétaire international (FMI) et l'Egypte devraient reprendre à la fin du mois d'août, a confirmé l'institution financière hier dimanche 5 août par communiqué. Les discussions entre le FMI et Le Caire étaient au point mort depuis le début de l'année.

Publicité

C'est une annonce que le nouveau gouvernement égyptien espérait depuis plusieurs semaines : le retour du FMI au Caire pour discuter d'une aide financière de plus de trois milliards de dollars. Dans le communiqué publié par le FMI, il est précisé que les discussions reprendront à la fin du mois d'août 2012 et que le Fonds se tient prêt à soutenir l'Egypte et à travailler étroitement avec les nouvelles autorités.

Ces discussions étaient au point mort depuis plusieurs mois en raison du calendrier électoral puis de la volonté du FMI de voir la classe politique égyptienne se mettre d'accord sur un certain nombre de points, en particulier sur l'adoption d'une loi budgétaire.

Pour le nouveau président égyptien Mohamed Morsi, l'ouverture de ces négociations constitue une première victoire en attendant le versement effectif d'une aide financière dont l'Egypte a cruellement besoin.

Depuis la chute de Hosni Moubarak, l'économie du pays est confrontée à de graves difficultés. Avec un effondrement du tourisme, et donc des réserves de change, faute de soutien financier, le pays pourrait être dans l'incapacité d'importer, à court ou moyen terme, des produits de base qu'il s'agissent de produits alimentaires ou de carburant.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail