RDC / justice

RDC : Pierre-Jacques Chalupa, le Congolais blanc accusé d'usurpation de nationalité

Un homme politique congolais a de graves soucis avec la justice. Pierre-Jacques Chalupa est blanc et accusé d'usurper sa nationalité congolaise. Poursuivi pour faux et usage de faux, il comparaissait devant un tribunal de Kinshasa. Son procès s'est achevé ce lundi 6 août 2012. Le verdict est attendu dans une semaine.

Publicité

Commerçant né dans l’est du pays avant l’indépendance, de parents portugais et grecs, Pierre-Jacques Chalupa a entamé il y a vingt ans sa naturalisation – zaïroise à l’époque. Pour cela il renonce à la nationalité portugaise.

En 2006, il se fait élire député sans problème, mais c’est depuis l’année dernière -alors qu’il bat campagne pour l’opposition- que les choses se gâtent. Sa nationalité congolaise est contestée. Depuis plus de six mois il est en prison. Son épouse, Mireille, est venue le soutenir à chaque audience de son procès: « Le grand-père de mon mari est né ici, son père est né à Boma, mon mari est né ici. Je ne vois pas pourquoi on va lui interdire la nationalité congolaise. Comme Congolais, il a toujours défendu le pays, il a toujours apporté une pierre. Après toutes ces années, après tout ce qu’il a fait, maintenant on va lui dire qu’il n’est pas congolais ? » 

Pour l’un de ses avocats, Maître Hubert Efolé, Chalupa est victime d’une injustice. Selon lui, plusieurs députés ont une double nationalité alors que c’est interdit. Il voit du racisme dans le fait que l'on s'en prenne seulement à son client : « Laisser tous ces députés-là – qui sont noirs – tranquilles, et ne poursuivre que Chalupa ne peut s’expliquer que par la couleur de sa peau, ça ne s’explique pas autrement. Cela fait paraître l’Etat congolais comme un Etat raciste, ce qui me désole énormément. » 

Plusieurs diplomates européens ont assisté à la dernière audience lundi 6 août pour montrer leur solidarité avec cet homme qu’ils considèrent victime de l’arbitraire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail