Accéder au contenu principal
Algérie / Al-Qaïda

La police algérienne arrête un haut responsable d'Aqmi

Photo non datée du chef d'al-Qaïda au Maghreb islamique, Abdelmalek Droukdel, en présence de ses hommes, au nord du Mali.
Photo non datée du chef d'al-Qaïda au Maghreb islamique, Abdelmalek Droukdel, en présence de ses hommes, au nord du Mali. AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Algérie, l’armée annonce qu’elle a capturé trois islamistes armés le 15 août dernier. Parmi ces hommes, il y a Necib Tayeb, un haut responsable d’al-Qaïda au Maghreb islamique. Le trio terroriste se dirigeait vers la zone sahélienne, probablement pour gérer les positions d'Aqmi dans cette région en proie aux troubles et à la concurrence entre mouvements islamistes.

Publicité

Les trois islamistes se dirigeaient vers la zone sahélienne, au sud de l’Algérie, quand ils ont été arrêtés à un barrage de gendarmerie dans la région de Ghardaïa. L’un de ces hommes est un haut responsable d’Aqmi, plus précisément le chef de la commission juridique et le premier juge de l’organisation terroriste, selon l’agence de presse algérienne.

Necib Tayeb, également connu sous le nom d’Abderrahmane Abou Ishak Essoufi, était surtout chargé de mettre de l’ordre au Sahel. En effet, dans cette région qui couvre l’Algérie mais aussi le Mali ou encore le Niger, la branche maghrébine d’al-Qaïda est confrontée à d’autres organisations islamistes comme le Mujao ou Ansar Dine. Cette concurrence aurait provoqué une guerre des chefs locaux, au sein d’Aqmi. Et le rôle de l’homme arrêté par les Algériens était bien de calmer les tensions.

Si Aqmi est très probablement actif sur le sol algérien, les forces de sécurité n’avait jamais arrêté l’un de ses membres. Mais Necib Tayeb était connu de l’armée algérienne. Il faisait partie du Groupe islamiste armé (GIA), responsable des attentats pendant les années 1990. C’était également l’un des plus anciens membres du Groupe islamique pour la prédication et le combat, le GSPC.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.