Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: nouvelles violences dans la région de Grand-Lahou

Carte de la Côte d'Ivoire.
Carte de la Côte d'Ivoire. (Carte: Wikimedia.org)

En Côte d'Ivoire, de nouvelles violences ont éclaté dans la région de Grand-Lahou, à environ 140 kilomètres d'Abidjan. Un soldat, deux assaillants non-identifiés et trois civils ont été tués lors d'échanges de tirs ce samedi 25 août 2012.

Publicité

D'après le ministère ivoirien de la Défense, les assaillants ont été repérés par une patrouille des FRCI - les Forces républicaines de Côte d'Ivoire - aux alentours de Grand-Lahou. Ils circulaient dans un véhicule apparemment volé.

S'en est suivie une course-poursuite, qui s'est terminée à un poste de contrôle mis en place à Irobo, où les militaires étaient prévenus de l'arrivée des suspects selon l'armée. Ces hommes non-identifiés ont abattu un soldat, puis deux d'entre eux sont morts dans la riposte des FRCI. Trois civils ont été tués par des balles perdues.

Les deux autres occupants du véhicule se sont alors échappés dans la brousse : les forces de sécurité ivoiriennes ont mené une battue dans la zone, jusque tard dans la journée.

En parallèle, l'armée continue de mener des ratissages dans le pays. Une source militaire annonce l'arrestation de plusieurs dizaines de personnes samedi dans le quartier Koweit, à Yopougon. Une commune considérée par les autorités ivoiriennes comme abritant de nombreux miliciens favorables à l'ancien président Laurent Gbagbo.

On ne l'a appris que vendredi 24 août au soir : les autorités ivoiriennes annoncent avoir arrêté Paul Woya le 6 août dernier, quelques heures après l'attaque du camp militaire d'Akouédo. Le célèbre mercenaire libérien, ancien compagnon d'armes de Samuel Doe, est soupçonné d'être le « cerveau » des attaques qui ont visé des sites des forces de sécurité ivoiriennes ces dernières semaines. Paul Woya est actuellement incarcéré dans un camp militaire d'Abidjan. Il devrait être déféré bientôt devant les autorités judiciaires compétentes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail