Maroc

Terrible accident de la route au Maroc

Les secours marocains ramènent une victime de l'accident à l'hôpital de Marrakech, le 4 septembre 2012.
Les secours marocains ramènent une victime de l'accident à l'hôpital de Marrakech, le 4 septembre 2012. AFP PHOTO / STR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au moins quarante-deux personnes sont mortes ce mardi 4 septembre, pendant la nuit, dans l’accident d’un autocar au Maroc. Le véhicule effectuait la liaison entre Zagora et Marrakech, dans le sud du pays. C’est l’accident le plus meurtrier de ces dernières années au Maroc.

Publicité

D’après le directeur des urgences de Marrakech, le chauffeur de l’autocar se serait endormi et aurait raté son virage. Résultat : le bus a quitté la route et a fait une chute de 150 mètres dans le ravin.

L’accident a eu lieu en pleine nuit, vers 2 heures du matin, dans les montagnes de l’Atlas (à hauteur du col de Tizi n'Tichka). C'est l’un des plus hauts cols du Maroc : il culmine à 2 200 mètres d’altitude. Particulièrement dangereuse, cette route est réputée pour ses virages serrés.

Voilà sans doute pourquoi le bilan est si lourd, quarante-deux morts au moins. Il pourrait encore s’alourdir, puisque de source hospitalière, vingt-sept blessés sont actuellement soignés dans les hôpitaux de Marrakech et de Ouarzazate, et quatre sont toujours dans le coma.

Selon des sources concordantes, ce bus transportait exclusivement des Marocains, qui rentraient de vacances après l’Aïd, la fête de fin du ramadan. Mais impossible d’être catégorique pour le moment. A l’heure actuelle, les opérations de secours sont toujours en cours pour évacuer les morts et identifier les corps. La zone est visiblement difficile d’accès.

En attendant, une enquête a été ouverte sur les circonstances de cet accident d’autocar. Le roi Mohamed VI s'est d’ores et déjà engagé à payer les funérailles des victimes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail