Somalie

Un homme d'affaires devient le Premier ministre de la Somalie

Le président somalien Hassan Cheikh  Mohamoud (à droite) et son nouveau Premier ministre Abdi Farah Shirdon.
Le président somalien Hassan Cheikh Mohamoud (à droite) et son nouveau Premier ministre Abdi Farah Shirdon. REUTERS/Feisal Omar

Le président somalien Hassan Cheikh Mohamoud a nommé, ce samedi 6 octobre, un nouveau Premier ministre, Abdi Farah Shirdon, alors que son administration cherche à ramener la stabilité dans un pays déchiré par deux décennies de guerre et d'anarchie. Les combattants islamistes shebab, liés à al-Qaïda, ont rejeté cette annonce, considérant le nouveau Premier ministre comme un « autre apostat nommé par les puissances étrangères ». Homme d'affaires peu connu, le nouveau chef de l'exécutif est un novice en politique.

Publicité

Le nouveau Premier ministre somalien, présenté comme très proche du président Hassan Cheikh Mohamoud, est un homme d'affaires peu connu en Somalie. « Si on le connaît, c'est surtout grâce à sa femme », glisse, un rien moqueur, un bon connaisseur du pays. Asha Haji Elmi, l'épouse d'Abdi Farah Shirdon, est une activiste renommée et appréciée dans le milieu des organisations non gouvernementales.

Farah Shirdon, à côté de son affaire d'import-export, qu'il gère du Kenya voisin, a souvent levé des fonds pour les ONG de son épouse. Il a aussi été à la tête d'une banque de développement nationale qui a fait banqueroute il y a plus de vingt ans,.signale un chercheur. Toujours est-il que Shirdon, qui est membre des Mari Han, un sous-clan de l'ethnie Darod, accède à une fonction aux pouvoirs élargis par la nouvelle constitution.

« C'est un gentil, or il lui faudra tout de même de la poigne », s'inquiète un observateur, car le président du Parlement sera exigeant. Un diplomate occidental préfère se féliciter du choix d'un homme issu de la société civile, « qui se situe au-dessus des querelles contreproductives des politiques ». Première mise à l'épreuve pour le nouveau patron de l'exécutif somalien : la composition de son gouvernement qui devra être approuvée justement par le Parlement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail