RDC

RDC : le colonel déserteur Tshibangu accuse les forces armées gouvernementales d'exactions

Vue de Kinshasa, capitale de la RDC.
Vue de Kinshasa, capitale de la RDC. Wikimedia/Moyogo

RFI rapportait qu'un élu du Kasaï occidental affirmait qu'une femme avait été violée par des soldats FARDC dans le territoire de Dibaya. John Tshibangu, qui a fait défection au mois d'août, est recherché pour atteinte à la sécurité de l'Etat. L'officier, qui prétend « revendiquer la vérité des urnes » des élections de 2011, dénonce les méthodes des militaires qui le traquent." > Le colonel déserteur John Tshibangu, qui se présente désormais comme lieutenant général, accuse les militaires qui sont à sa recherche dans les deux Kasaï oriental et occidental d'exactions sur les populations civiles. Des tracasseries ont déjà été signalées, et hier, RFI rapportait qu'un élu du Kasaï occidental affirmait qu'une femme avait été violée par des soldats FARDC dans le territoire de Dibaya. John Tshibangu, qui a fait défection au mois d'août, est recherché pour atteinte à la sécurité de l'Etat. L'officier, qui prétend « revendiquer la vérité des urnes » des élections de 2011, dénonce les méthodes des militaires qui le traquent.

Publicité

Partout où ils passent, ils arrêtent tout le monde. Ils arrêtent les chasseurs, les cultivateurs, les femmes, les petites filles. D'ailleurs, la population est en train de fuir les territoires contrôlés par le gouvernement pour se joindre à nous.

John Tshibangu

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail