Accéder au contenu principal
RDC

RDC: les rebelles du M23 aux portes de Goma

29 juillet 2012, Nord-Kivu. Les soldats des FARDC patrouillent dans la région de Goma.
29 juillet 2012, Nord-Kivu. Les soldats des FARDC patrouillent dans la région de Goma. REUTERS/James Akena
Texte par : RFI Suivre
5 mn

Des hélicoptères de l'ONU sont entrés en action contre les rebelles du M23 dans l'est du Congo-Kinshasa, en vain semble-t-il. Car les rebelles congolais sont ce dimanche 18 novembre à la lisière de Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu. Ils exigent la neutralité de la mission de stabilisation de l'ONU en RDC, ainsi que l'arrêt de son soutien à l'armée régulière congolaise. La nuit dernière, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni en urgence à New York pour réfléchir à l'éventualité de la chute de Goma. Pendant ce temps, la population de Goma se terre chez elle.

Publicité

« Nous sommes enfermés dans nos maisons, couchés sous les lits », explique une habitante de Goma. En tout cas, l’inquiétude persiste encore au chef-lieu du Nord-Kivu. Les combats sont signalés à quelques kilomètres de l’aéroport, aux environs du camp des déplacés de Kanyarucinya.

Selon des sources humanitaires, tous les déplacés ont quitté ce camp, en direction de Goma. L’armée régulière s’est retirée de ses positions, y compris à l’aéroport, selon la Monusco. Mais le lieutenant-colonel Olivier Hamouli, porte-parole des FARDC, refuse de parler de débandade.

On résiste encore au niveau de l’aéroport pour que nous puissions nous assurer que l’aéroport de Goma est gardé. Néanmoins, au niveau de la ville, on a évité les combats. On a évité le bain de sang parce que l’ennemi était en train de lancer des bombes au niveau de Goma. Alors, on a évité que les populations civiles puissent être victimes de ces agissements

Lieutenant colonel Olivier Hamouli

Les FARDC se sont dirigés vers Saké, avec des chars et autres engins. Le porte-parole du M23 a confirmé que les rebelles sont à l’entrée de Goma. Vianney Kazarama a cependant déclaré qu’ils ne vont pas entrer dans cette ville maintenant, le M23 serait décidé à poursuivre les FARDC, où qu’elles aillent.

Notre mission, ce n’est pas d’entrer dans la ville de Goma (…), c’est pour poursuivre l’ennemi et neutraliser la capacité des forces armées de Kabila

Lieutenant colonel Vianney Kazarama

Les autorités congolaises accusent le Rwanda d’avoir aligné ses troupes d'élites aux côtés de la rébellion.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.