Accéder au contenu principal
Ghana / Présidentielle

Ghana: le NDC de John Dramani Mahama fait la fête alors que le NPP conteste le vote

Les supporters de John Dramani Mahama célèbrent la victoire de leur champion à l'élection présidentielle, Accra, le 9 décembre 2012.
Les supporters de John Dramani Mahama célèbrent la victoire de leur champion à l'élection présidentielle, Accra, le 9 décembre 2012. REUTERS/Luc Gnago
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Au Ghana, la Commission électorale a annoncé dimanche 9 décembre au soir la victoire dès le premier tour de John Dramani Mahama et de son parti le NDC à la présidentielle, avec 50,7 % des voix. Il l’a emporté face à Nana Akufo Addo, du principal parti d’opposition le NPP, crédité de 47,7 % des voix. Ambiance dans les QG de campagne des deux partis. 

Publicité

Ecoutez le reportage de notre envoyée spéciale à Accra

Signe que le Ghana est un pays décidément très connecté aux réseaux sociaux, c’est sur sa page Facebook que la Commission électorale a annoncé dimanche soir en premier la victoire de John Dramani Mahama. Peu après, le président de la commission, le Dr Afari Gyan, confirme en personne. Cheveux blancs, c’est lui qui a organisé toutes les élections depuis 1992 au Ghana. Il prend d'ailleurs sa retraite cette année.

Le score est de 50,7 % des voix pour John Dramani Mahama, qui l'emporte avec une confortable avance de 3 % sur son principal rival, Nana Akufo Addo. Les six autres candidats ne dépassent pas 0,6 % des suffrages. Plus encore qu’en 2008, les deux principaux partis, le NDC, et le NPP, ont raflé la mise. Et les Ghanéens ont voté en masse avec presque 80 % de participation

Le QG du NDC s’est transformé dimanche soir en boîte de nuit à ciel ouvert. Vuvuzelas, tee-shirts blancs à l’effigie de John Dramani Mahama, drapeaux aux couleurs du parti, ses partisans dansaient à perdre haleine...

Le siège du NPP était lui fermé. Le parti s’est contenté d’un communiqué disant qu’il rejetait les résultats et appelait ses partisans à rester calmes. Il réunira ses cadres mardi 11 décembre pour décider de la marche à suivre.

Quant à John Dramani Mahama, il dit accepter la victoire avec humilité, et appelle tous les partis impliqués dans cette élection à respecter la voix du peuple.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.