Accéder au contenu principal
Mali

Mali: les islamistes armés se rapprochent de la ligne de front

Des combattants du groupe islamiste Ansar Dine dans le nord du Mali, entre Gao et Kidal.
Des combattants du groupe islamiste Ansar Dine dans le nord du Mali, entre Gao et Kidal. REUTERS/Adama Diarra
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les jihadistes continuent d'affluer vers Bambara Maoudé, un peu au sud de Tombouctou, en direction de Douentza. Ces dernières heures, ils ont même progressé au-delà de cette localité, qu'ils utilisent maintenant comme base arrière. Actuellement situés à Boré, ils se retrouvent désormais quasiment face à l'armée malienne régulière. 

Publicité

À bord d'une cinquantaine de véhicules, les islamistes sont désormais à une quarantaine de kilomètres de la ligne de front. Ils se trouvent dans une localité du nom de Boré.

Des témoins les ont vu armés, en train de constituer des petit groupes à l'est et à l'ouest de cette localité qui débouche sur Konan, ville où les troupes régulières sont armées jusqu'aux dents.

On ne connaît toujours pas les intentions des islamistes, mais il devient de plus en plus clair qu'ils visent le sud du pays aux mains des loyalistes. Depuis quelques jours, ils ont mis sur pied une importante base militaire à Bambara Maoudé, localité située entre Tombouctou et Douenzta.

Et au cours des 24 dernières heures, ils ont véritablement progressé. Ils sont dans un premier temps arrivés dans le village de Ngouma, situé à 90 km de Douenzat. Ils ont contourné le lac Gnagagne, pris ensuite la direction de Nimignama, autre petite localité, avant de remonter sur la route nationale bitumée, pour se retrouver actuellement à Boré. C'est-à-dire quasiment face à face avec l'armée malienne. La situation est tendue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.