RDC

A Kinshasa, la majorité présidentielle à l'Assemblée réfute tout ciblage des opposants

Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'éviction de Roger Lumbala de l'Assemblée nationale, et la levée de l'immunité parlementaire d'Eugène Diomi Ndongala provoquent beaucoup de réactions. Lumbala a été évincé après avoir rejoint le mouvement rebelle M23 ; quant à Diomi Ndongala, il s'agit d'une affaire de viol sur mineure. Le point commun entre les deux hommes : ils sont membres de l'opposition. Mais ce n'est pas pour cela qu'ils sont sanctionnés, affirme le porte-parole de la majorité Sébastien Luzanga.