Accéder au contenu principal
Qatar / Mali / France

Qatar: un religieux influent critique fortement l'intervention française au Mali

Youssef al-Qaradaoui, le 9 septembre 2004 à Doha au Qatar.
Youssef al-Qaradaoui, le 9 septembre 2004 à Doha au Qatar. AFP PHOTO/Karim JAAFAR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les Européens ont lancé, ce jeudi 17 janvier, une mission de soutien à l'armée malienne, se rangeant ainsi aux côtés de la France. L'organisme de l'influent dignitaire musulman Youssef al-Qaradaoui, basé au Qatar, a critiqué aujourd'hui l'intervention « précipitée » de la France au Mali, affirmant qu'elle aurait des « conséquences dangereuses ».

Publicité

Avec notre correspondante à Doha, Laxmi Lota

Youssef al-Qaradaoui, c'est ce prédicateur sunnite très influent, connu dans tout le monde musulman pour son émission, La charia et la vie, diffusée sur la chaine qatarienne Al-Jazeera. L'ancien president francais, Nicolas Sarkozy lui avait interdit de venir en France en avril 2012. Le dignitaire religieux n'avait pas pu participer au congrès de l'Union des organisations islamiques de France.

Youssef al-Qaradaoui préside l'Union internationale des oulémas musulmans qui est l'organisme à l'origine de ce communiqué critiquant l'intervention de la France au Mali. On peut y lire que « cette intervention militaire aura des conséquences dangereuses, qu'il s'agisse des morts, des destructions, des déplacement de population » ou de l'aggravation de la famine.

Le texte appelle à un « règlement pacifique équitable » du conflit. Le Premier ministre du Qatar avait déjà mis en doute, mardi, le bien-fondé de la décision francaise. Cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani avait alors declaré que le recours à la force ne réglerait pas le problème.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.