Accéder au contenu principal
Tchad / Mali

Le Tchad revoit à la hausse le bilan des affrontements au nord du Mali

Des soldats tchadiens à l'aéroport de Gao, le 28 janvier 2013.
Des soldats tchadiens à l'aéroport de Gao, le 28 janvier 2013. REUTERS/Adama Diarra
Texte par : RFI Suivre
2 mn

l’Etat-major tchadien a donné le 24 février le bilan définitif des affrontements qui ont opposé vendredi ses troupes engagées au nord du Mali aux jihadistes près de la frontière algérienne. Un bilan lourd -il s'est alourdi de 13 à 23 morts que le Tchad se prépare à enterrer avec les honneurs. Côté jihadistes, l'état-major tchadien avance plus de 90 morts.  

Publicité

Vendredi soir pendant qu'il annonçait le bilan des premiers combats auxquels ont pris part les forces tchadiennes engagées au Mali, le général Zakaria adjoint au chef d'état-major de l'armée de terre, a indiqué que le ratissage de la zone se poursuivait. C'est seulement le 24 février que le bilan définitif a été établi :

« Au cours des ratissages, 28 autres corps des terroristes ont été découverts dans la zone des combats et un véhicule ennemi détruit. Quant au côté ami, 10 de nos vaillants soldats sont encore tombés au champ d'honneur. Le bilan définitif de l'accrochage du 22 février 2013 et le ratissage qui s'en est suivi, s'établit  comme suit : côté ennemi, 93 terroristes tués et 6 véhicules détruits. Nous déplorons la mort de 23 soldats et 30 blessés ».

Dès samedi, ici et là, à N'Djamena, des familles de soldats morts au front, prévenues par téléphone, ont commencé à organiser des retraits de deuil. Mais l'état-major dans son communiqué dimanche, indique que des préparatifs de funérailles officielles sont en cours. Funérailles auxquelles, le Tchad rendra hommage à ses premiers martyrs dans le combat contre le terrorisme

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.