Guinée

Aboubacar Sylla, opposant guinéen, craint un «simulacre de dialogue»

L’ex-ministre Aboubacar Sylla, porte parole de l’ADP, un collectif de partis d’opposition.
L’ex-ministre Aboubacar Sylla, porte parole de l’ADP, un collectif de partis d’opposition. Photo AFP/ Cellou Binali

En Guinée, après les violences meurtrières de ces derniers jours, le Premier ministre, des représentants de la classe politique et de la société civile ont entamé hier à Conakry une première concertation. Le Premier ministre s'est dit optimiste, mais pour l'opposition, les conditions d'un dialogue sont encore loin d'être réunies. C'est ce qu'a précisé Aboubacar Sylla, le porte-parole du collectif des partis de l’opposition, l'Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) au micro de Cyril Bensimon. 

Publicité

Et selon l'opposition, il n'y a pour l'heure aucun autre rendez vous prévu avec le pouvoir.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail