Burundi

Burundi: embuscade meurtrière près de Gatumba

Sur la route de Gatumba, située à 13 km au nord-est de la capitale burundaise.
Sur la route de Gatumba, située à 13 km au nord-est de la capitale burundaise. (CC)

Au Burundi, un bus transportant une trentaine de civils en provenance de Bujumbura, est tombé dans une embuscade tendue par un groupe armé, qui l’a mitraillé, alors qu’il arrivait près de la localité de Gatumba, située à 13 km au nord-est de la capitale burundaise, dans la nuit du 18 au 19 mai. Le bilan est lourd, au moins deux morts selon l’administration, trois selon une station locale, et une dizaine de blessés. Qui est responsable de cette attaque, la première depuis plusieurs mois ? L’administration parle d’un groupe armé non identifié, mais qui est-il ?

Publicité

Selon les rescapés de l’attaque, ce groupe était constitué d’une quinzaine d’hommes fortement armés, en tenues militaire et policière. Ils chantaient des chansons à la gloire des ex-rebelles des FNL, les Forces nationales de libération, avant de s’en prendre à un drapeau du parti au pouvoir au Burundi, qu’ils ont déchiré puis piétiné avec rage. Contacté par RFI, un haut responsable de la police a confirmé l’information.

Ce haut gradé parle d’une attaque menée par un groupe résiduel de dissidents des ex-rebelles des FNL, en provenance de l’est de la République démocratique du Congo. Ils se seraient repliés dans le même pays, poursuit cette source qui rappelle qu’il s’agit de la première attaque de ce type depuis 2012.

Les violences s’étaient multipliées au Burundi au lendemain des élections générales de 2010, boycottées par l’opposition. Aujourd’hui, des sources concordantes affirment que le pouvoir burundais est parvenu à étouffer dans l’œuf ces rébellions naissantes, mais au prix d’une guerre secrète d’une grande brutalité. Les autorités burundaises se veulent donc rassurantes, en affirmant que ces derniers groupes opérationnels vont être pourchassés, et anéantis.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail