Accéder au contenu principal
Mali / Burkina Faso

Mali: un compromis pour Kidal en passe d'être validé

Représentants des touaregs et du gouvernement de transition malien sont en pourparlers à Ouagadougou, au Burkina Faso.
Représentants des touaregs et du gouvernement de transition malien sont en pourparlers à Ouagadougou, au Burkina Faso. AFP/AHMED OUOBA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Apres plusieurs jours de négociations, les deux délégations sont parvenues à un compromis sur les modalités techniques du redéploiement de l’armée malienne à Kidal. Avec l’aide des experts militaires du Mali, des Nations unies, de la Misma et des combattants touaregs, la médiation a soumis un projet final aux délégations pour analyse. Ce document doit être validé ce dimanche 16 juin avant d’être transmis au médiateur.

Publicité

 L’équipe de médiation a reçu à tour de rôle, les politiques, et les militaires. Les experts militaires ont discuté pratiquement toute la journée, sans repos pour certains, afin de trouver une solution technique au redéploiement de l’armée malienne à Kidal.

Certains délégués touaregs commençaient à perdre patience. Mais un compromis a fini par être trouvé, accepté par tous selon un spécialiste des questions militaires du coté de la médiation. Et le document final a été remis aux différentes parties pour analyse.

Tout le monde se retrouve ce dimanche pour examiner le projet d’accord final en séance plénière.

« Fumée blanche »

Un officier malien raconte : « nous avons proposé des choses, les hautes autorités vont apprécier mais je crois que c’est bon ». Parlant de la qualité du projet d’accord final un diplomate en poste à Bamako a souligné ceci : « nous avions une fumée blanchâtre, mais nous voulons une fumée blanche comme neige ».

Selon une source proche de la médiation, il est possible que les délégations paraphent le document final ce dimanche. Visiblement satisfait, un membre de la délégation du gouvernement malien s’exclame : « bientôt le drapeau malien va flotter sur Kidal !»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.