RDC

RDC : mutinerie à la prison de Makala, la situation reste confuse

Carte de la République démocratique du Congo.
Carte de la République démocratique du Congo. RFI

En République démocratique du Congo, ce mardi 2 juillet, une mutinerie secoue la prison centrale de Makala, près de Kinshasa. Selon plusieurs témoins, des tirs ont été entendus sur place, la police et l’armée se sont déployées près du bâtiment où la situation reste très confuse.

Publicité

Tout a commencé vers 4 heures du matin, avec l’arrivée à la prison de militaires et de policiers lourdement armés. Selon plusieurs sources, les forces de l’ordre et de sécurité ont eu pour mission de transférer des détenus, 16 au total, vers la prison militaire d’Ondolo, qui se trouve également dans la capitale.

D’autres détenus, en nombre assez important, se sont ralliés au groupe visé, pour empêcher qu’ils sortent de la prison centrale de Makala. Vers 7 heures, les policiers et les militaires ont alors usé de la force. Ils ont lancé des grenades lacrymogènes. Des coups de feu ont été entendus pendant longtemps.

Quand la tension a baissé, une ambulance a franchi la porte de la prison et n’en est pas encore ressortie à la mi-journée. Certaines sources parlent de morts et de blessés, mais aucun bilan n’est pour l’instant disponible.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail