Madagascar

Madagascar: l'ancien président Marc Ravalomanana toujours empêché de rentrer au pays

L'ancien président malgache Marc Ravalomanana.
L'ancien président malgache Marc Ravalomanana. AFP PHOTO / Joshua Berger

Nouvel échec de retour à Madagascar pour l’ancien président Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud depuis qu’il a été renversé en 2009. Il a tenté une nouvelle fois de prendre l’avion, ce mercredi 3 juillet 2013, à Johannesburg, mais les autorités malgaches, notamment l’actuel président de transition Andry Rajoelina, s’opposent toujours à son retour.

Publicité

C’est la troisième tentative de retour en quatre ans pour l’ancien président et c'est un troisième échec. Selon son porte-parole, Marc Ravalomanana s’est rendu à l’aéroport de Johannesburg ce mercredi matin, mais il n’a pas pu embarquer. La compagnie aérienne a reçu des instructions des autorités malgaches, elle a donc retiré son nom de la liste des passagers.

Marc Ravalomanana voulait rentrer à Antananarivo pour assister à un nouveau cycle de négociations politiques initié par le FFKM, le Conseil œcuménique des églises qui tentent de réconcilier les acteurs de la crise politique malgache.

Le FFKM veut rassembler autour d’une même table quatre personnages clés : les trois anciens chefs d’Etat -Ravalomanana, Ratsiraka et Zafy- ainsi que l’actuel président transitoire Andry Rajoelina. Mais celui-ci s’oppose fermement depuis quatre ans au retour d’exil de son rival.

L’initiative des chefs d’Eglise est soutenue par les médiateurs internationaux. La SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) les a encouragés à organiser le retour de l’ancien président pour la tenue du sommet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail