Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Afflux de touristes à Londres dans l'attente du bébé princier

Des touristes flânent aussi devant le St Mary's Hospital de Londres, où Kate attend la naissance de son bébé. Londres, le 22 juillet 2013.
Des touristes flânent aussi devant le St Mary's Hospital de Londres, où Kate attend la naissance de son bébé. Londres, le 22 juillet 2013. REUTERS/Suzanne Plunkett
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Alors que Kate Middleton a rejoint ce lundi matin la clinique où elle doit accoucher, l’attente se prolonge. Toujours pas de signe du bébé royal. En tout cas, il y avait foule devant les grilles de Buckingham Palace pendant la journée. Télévisions et touristes du monde entier se pressent devant les grilles. C’est ici que doit être officialisée l’annonce de la naissance.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Londres, Nicolas Roppert

Ca discute dans toutes les langues ce lundi devant le Palais de Buckingham ! Même la chaleur (plus de 35°) ne décourage pas ce groupe d’étudiants venus de Turquie. Les paris sur le sexe du bébé vont bon train.

Ils sont ravis d’être présents pour ce moment qu’ils estiment historique. Mais Figane, la professeure d’anglais, ne veut pas non plus passer la nuit là. « J’espère qu’ils sont en bonne santé. Mais nous, nous avons encore une semaine ici. Ce soir, nous allons nous balader à Trafalgar Square. On doit aussi faire un tour de bateau sur la Tamise avec les étudiants. On va aller faire la fête tous ensemble ! »

Waren est en vacances pour cinq jours avec sa petite-fille. Ils viennent des Etats-Unis. Tous les deux sont comblés d’être ici même s’ils ne pensaient pas qu’il y aurait autant d’engouement. « Je trouve ça génial d’être là, explique l'Américain. Parce que c’est l’histoire qui s’écrit devant nous. Cet enfant sera sûrement amené à régner. On attend donc le bébé. La mère est au travail. Ca prendra le temps qu’il faut. On l’espère pour ce soir mais on ne sait pas quand ! Moi je pense qu’il viendra après, parce que c’est son premier, ça prendra du temps. »

On n'est pas loin d’un boom touristique. Selon un site de vente de dernière minute, les réservations ont explosé depuis fin juin : +17% sur les vols et +13% sur les réservations d’hôtels par rapport à l’année précédente.

Palais de Buckingham, Londres, le 22 juillet 2013.
Palais de Buckingham, Londres, le 22 juillet 2013. REUTERS/Olivia Harris

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.