France / Mali

La France se félicite de la réussite du scrutin au Mali

Opération de vote au Mali, le 28 juillet 2013.
Opération de vote au Mali, le 28 juillet 2013. Pierre René-Worms

Le vote du premier tour de l’élection présidentielle au Mali a été suivi de près par les observateurs internationaux. Au premier rang desquels on retrouve la France où le gouvernement et le Parti socialiste, le parti au pouvoir, ne manquent pas de saluer cette élection. En janvier 2013, la France lançait l'opération militaire Serval qui a mis un coup d'arrêt à la progression de groupes islamistes armés occupant le Nord malien depuis plusieurs mois.

Publicité

Il faut se féliciter que les élections au Mali se soient passées dans de bonnes conditions.

Jean-Marc Ayrault

Cette élection présidentielle a pu avoir lieu grâce à l'opération Serval, déclenchée par François Hollande. Et c'est le chef de l'Etat français qui a, d’ailleurs, été le premier à réagir par un communiqué au milieu de la nuit. « Cette élection consacre le retour du Mali à l’ordre constitutionnel, après la victoire obtenue sur les terroristes et la libération du territoire ». Le président français, qui salue aussi l'attachement du Mali aux valeurs démocratiques, ne manque pas ainsi de rappeler implicitement son rôle.

Dès le début de l'opération Serval, François Hollande avait lié la libération du nord du Mali à la tenue du scrutin. Et donc au gouvernement, on ne se prive pas de saluer cette bonne nouvelle, il faut dire qu’elles ne sont pas si fréquentes en ce moment. Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre en voyage en Asie, salue « un grand succès pour la France, pour l'image de la France dans le monde ». Quant au patron du Parti socialiste, Harlem Désir, il rappelle lui « la détermination » de François Hollande, lorsqu'il s'est agi, en janvier dernier, d'engager les troupes françaises au Mali.

Il y a donc comme un parfum d'autosatisfaction côté français. Comme si cette victoire de la démocratie au Mali était aussi un peu la victoire de François Hollande.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail