Centrafrique

RCA: la Justice se félicite de l’aide apportée à la commission d’enquête sur les exactions

Michel Djotodia, le président de transition en Centrafrique (d.), a fourni matériel informatique et véhicules à la commission.
Michel Djotodia, le président de transition en Centrafrique (d.), a fourni matériel informatique et véhicules à la commission. REUTERS/Noor Khamis
Texte par : RFI Suivre
5 mn

En République centrafricaine, le président Djotodia a fourni du matériel informatique ainsi que des véhicules aux membres de la commission mixte d'enquête chargée de faire la lumière sur les exactions commises depuis le renversement de François Bozizé en mars dernier. Cette commission travaillait jusqu'à présent avec des moyens limités. Depuis les graves incidents du quartier Boy-Rabbe, le 20 août dernier, où une descente des hommes de la Seleka a débouché sur des assassinats et des pillages, les autorités centrafricaines tentent de mettre un terme à l'impunité qui règne au sein des forces armées. Une vingtaine de soldats de la Seleka sont actuellement en procès. Le ministre de la Justice Arsène Sendé appelle les populations à venir témoigner d'éventuelles exactions commises auprès de la commission d'enquête et il se félicite que cette dernière ait obtenu des moyens supplémentaires.

Publicité

Par ailleurs, à Bangui, le calme est revenu dans les quartiers de Boeing et Boy Rabbe. Cette semaine, quelques milliers d'habitants avaient fui de nouvelles incursions de la Seleka, certains se réfugiant sur le tarmac de l'aéroport. L'archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalaingua, médiateur dans cette crise, s'est rendu dans ces quartiers hier samedi 31 août. Il a pu constater que les habitants avaient regagné leurs habitations et que les éléments de la Seleka s'étaient bien retirés.

Dans le quartier de Boy Rabbe, les éléments de la Seleka ont quitté les lieux derrière le monastère et maintenant nous pouvons trouver sur place des policiers ou des gendarmes. […] Les gens circulent, la peur disparaît un peu.

Mgr Dieudonné Nzapalaingua

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail