Accéder au contenu principal
Rwanda / France

La justice française refuse l'extradition d'un ex-chef d'état-major adjoint de l'armée rwandaise

L'ONU estime que le génocide rwandais a fait 800 000 morts.
L'ONU estime que le génocide rwandais a fait 800 000 morts. © Getty Images/Scott Peterson
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'ex-colonel rwandais, Laurent Serubuga, ne sera pas extradé vers le Rwanda. Cet ancien chef d'état-major adjoint de l'armée rwandaise avait été interpellé en juillet dernier dans le nord de la France, en vertu d'un mandat d'arrêt international émis par le Rwanda pour son rôle présumé dans le génocide de 1994. Laurent Serubuga craignait un procès politique au Rwanda.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.