Accéder au contenu principal
Centrafrique

MSF dénonce une violence «sans précédent» en Centrafrique

Des femmes attendent une distribution d'aide humanitaire devant la maison de l'Imam de Bossangoa.
Des femmes attendent une distribution d'aide humanitaire devant la maison de l'Imam de Bossangoa. RFI/Laurent Correau
Texte par : RFI Suivre

L'ONG Médecins sans frontières appelle les groupes armés à respecter la sécurité des civils et humanitaires et exhorte à déployer une aide d'urgence. A l'intérieur du pays, MSF est aujourd’hui l'une des seules ONG à travailler dans les zones de la République centrafricaine concernées par le conflit. Elle fournit des soins médicaux et chirurgicaux, un accès à l'eau potable et à l'hygiène, ainsi qu'un soutien nutritionnel. « Mais une aide plus importante est nécessaire », souligne-t-elle. « Il n'y a pas encore assez d'acteurs présents sur le terrain pour venir en aide à toute cette population », affirme le Dr André Munger, responsable de programme sur la Centrafrique, de retour de Bangui.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.