Libye

Libye: Ali Zeidan désigne deux parlementaires comme responsables de son enlèvement

Le Premier ministre libyen Ali Zeidan lors d'une conférence de presse, le 20 octobre 2013.
Le Premier ministre libyen Ali Zeidan lors d'une conférence de presse, le 20 octobre 2013. REUTERS/Ismail Zitouny
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Enlevé par un groupe armé d'anciens rebelles pendant quelques heures le 10 octobre dernier, le Premier ministre libyen a accusé hier, dimanche 20 octobre, deux parlementaires d'être responsables de son arrestation.

Publicité

Après sa libération, Ali Zeidan avait accusé plusieurs parlementaires d'être responsables de son enlèvement. Il avait annoncé qu'il donnerait leurs noms. C'est désormais chose faite. Hier, dimanche, le Premier ministre libyen a désigné deux parlementaires islamistes : Mohamed al-Kilani et Mustapha al-Triki.

Les deux hommes ont rejeté les accusations et annoncé leur intention de porter plainte pour diffamation. Ils ont ensuite changé de sujet et rappelé qu'Ali Zeidan possède une double nationalité, fait qui lui est souvent reproché. Les deux parlementaires ont également montré des documents, qui selon eux inculpent le gouvernement dans une affaire de corruption dans le secteur pétrolier.

→ A (RE)LIRE : Libye: le Premier ministre Ali Zeidan libéré quelques heures après son enlèvement à Tripoli

Après les deux hommes, un chef de la sécurité est intervenu, se félicitant quant à lui d'avoir arrêté le Premier ministre dix jours plus tôt, allant jusqu'à se dire « fier » de son implication.

→ A (RE)LIRE : Libye: pourquoi le Premier ministre Ali Zeidan a-t-il été enlevé?

Ali Zeidan a voulu insisté sur le fait qu'« il n'y avait pas de conflit politique » entre son gouvernement et le Parlement. Mais deux ans après la mort de Mouammar Kadhafi, la Libye est face à une nouvelle crise politique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail