Accéder au contenu principal

Afrique du Sud: les électeurs s’inscrivent sur les listes électorales

Opération de vote en Afrique du Sud en 2008.
Opération de vote en Afrique du Sud en 2008. Nadine Hutton/Bloomberg via Getty Images
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce week-end, la Commission électorale indépendante a encouragé la population à aller s’inscrire sur les listes électorales. Près d’1, 2 millions de nouveaux électeurs se sont enregistrés selon la Commission. Tous les partis en lice étaient mobilisés mais des accrochages ont eu lieu dans certains bureaux de vote de Johannesburg.

Publicité

Ce week-end en Afrique du Sud, les représentants des différents partis politiques faisaient du porte-à-porte pour encourager les électeurs à s’inscrire sur les listes électorales. Tout le monde était sur le terrain, sauf Jacob Zuma. Le président a annulé à la dernière minute une visite à Soweto samedi. Dans un communiqué, la présidence a expliqué qu’il se « relaxait » dans sa résidence secondaire de Nkandla.

Pour Mmusi Maimane, le candidat de l’Alliance démocratique (DA) dans la province de Johannesburg, Jacob Zuma a reculé après une semaine émaillée de manifestations : « Ce gouvernement a choisi de ne penser qu’à lui, aux dépens de la grande majorité. Ils ont oublié ce principe très simple : on est élu par le peuple, pour servir le peuple, et pas le contraire. Ce n’est plus le même mouvement que celui de Nelson Mandela et du président Mbeki ».

Emeutes à Johannesburg

Des émeutes ont éclaté au sud de Johannesburg, dans le township de Bekkersdal ce week-end. Les habitants en colère contre leur municipalité ont mis le feu à deux bureaux de vote et ont décidé massivement de ne pas s’enregistrer : « La municipalité dit qu’elle n’a pas d’argent pour nous donner les services de base. Donc nous avons décidé de ne pas nous enregistrer, car le gouvernement refuse d’entendre nos revendications », explique un homme dans la foule.

A l’échelle du pays, la Commission électorale revendique plus d’1 million de nouveaux électeurs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.