Accéder au contenu principal
Centrafrique

En images: Avec les troupes de Sangaris à Bouar en Centrafrique

Inspection précise d’une roquette.
Inspection précise d’une roquette. RFI/BH
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les troupes de l’armée française de l’opération Sangaris sont installées dans la ville de Bouar, à 450 km environ au nord-ouest de Bangui, sur la route qui rejoint la frontière Camerounaise. Cet axe sert à acheminer les vivres et matières premières par convoi depuis la ville de Garoua au Cameroun vers Bangui, la capitale centrafricaine.

Publicité

A Bouar, une des missions des soldats français consiste à sécuriser la ville et, notamment, inspecter les lieux qui sont susceptibles de servir à dissimuler des armes. Suite aux renseignements reçus, ils organisent des patrouilles pour interroger les suspects, procéder à des fouilles, saisir les armes et les détruire.

Ce sont souvent des armes blanches qu’ils découvrent, couteaux de chasse, poignards, sagaies, arcs, mais aussi des fusils, kalachnikovs, mitrailleuses, pistolets de différents calibres. Et même des obus de mortier, lance-roquettes et des grenades.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.