Algérie

Algérie: pro et anti Bouteflika se rassemblent à Alger

Manifestants anti Bouteflika, le 12 mars à Alger.
Manifestants anti Bouteflika, le 12 mars à Alger. REUTERS/Louafi Larbi

Ce samedi 15 mars au matin dans le centre d'Alger, il y avait deux rassemblements rivaux. D'un côté, on trouvait le premier meeting de campagne du camp d'abdelaziz Bouteflika. Et puis de l'autre, une manifestation contre un quatrième mandat du président sortant.

Publicité

Ce 15 mars à Alger, et contrairement à la semaine dernière il n’y a eu aucune interpellation et une centaine de personnes ont pu se rassembler pour protester contre la quatrième candidature Bouteflika. Les manifestants étaient principalement des militants des droits de l’homme et des militants de Barakat, mais il y avait aussi des universitaires qui avaient déjà manifesté le 13 mars et quelques anciens militants du Parti communiste.

Dispersion dans le calme

On y a surtout remarqué le directeur de la télévision Al Atlas, la chaîne qui a été suspendue sur ordre des autorités, mercredi 12 mars. Au final, la manifestation a duré une heure et s’est dispersée dans le calme.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, dans une voiture, lorsqu'il s'est rendu au Conseil constitutionnel pour déposer officiellement sa candidature à la présidentielle, le 3 mars 2014 à Alger.
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, dans une voiture, lorsqu'il s'est rendu au Conseil constitutionnel pour déposer officiellement sa candidature à la présidentielle, le 3 mars 2014 à Alger. AFP/STR

De l’autre côté de la ville, dans le rassemblement pro-Bouteflika, des milliers de jeunes étaient arrivés par bus de tout le pays. C’est Abdelmalek Sellal, l’ancien Premier ministre, désormais directeur de campagne, qui a pris la parole. Il a promis des logement pour les jeunes diplomés et le renforcement du prêt à taux zéro pour les jeunes.

« Grand pays »

Enfin, l’ex-Premier ministre s’en est pris au Printemps arabe qu’il a qualifié de « moustique ». Et a affirmé pour conclure que l’Algérie était un « grand pays »... « Nous avons été qualifiés deux fois au Mondial de football »...

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail