Mali

IBK rend visite aux militaires maliens basés dans le nord du pays

Réunion de travail entre le président IBK et la délégation du Conseil de sécurité de l'ONU, à Bamako, le 2 février 2014.
Réunion de travail entre le président IBK et la délégation du Conseil de sécurité de l'ONU, à Bamako, le 2 février 2014. AFP / HABIBOU KOUYATE

C'est la première visite du président malien au Nord depuis son élection en Août 2012. Il est arrivé lundi à Sévaré, à 600 km au nord-est de Bamako. Il est tout de suite allé à la rencontre des forces armées maliennes, au camp militaire de Sévaré.

Publicité

Peu après son arrivé à Sévaré, le président Ibrahim Boubacar Keïta s’est rendu au camp militaire de la ville. Il y a inauguré une stèle à la mémoire des soldats maliens et étrangers tombés au champ d’honneur pendant la crise.

Il s’est ensuite adressé aux militaires maliens présents : « Nous ferons tout pour que cette armée soit à la hauteur, a-t-il annoncé. Nous ferons tout pour que les hommes et les femmes qui servent cette armée soient dans les conditions de dignité. »

L’armée malienne est en restructuration. Il s’agit de la rendre plus performante et plus aguerrie, notamment face à la situation dans le nord.

Le ministre de la Défense, Soumeylou Boubeye Maiga, qui accompagne le président IBK à chaque étape de sa visite à l’intérieur, a annoncé la couleur : à côté de la formation et de l’équipement, la future armée malienne doit être capable d’intégrer un dispositif sous-régional de lutte contre l’insécurité.

Ce mardi, IBK poursuit sa visite de trois jours. Il doit notamment inaugurer un hôpital et des installations électriques dans la même région.

→ A (RE)LIRE : Les jihadistes toujours présents dans le nord du Mali

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail