Côte d'Ivoire

Le 44e sommet de la Cédéao s'ouvre à Yamoussoukro

Les chefs d'Etat ouest-africains réunis à Yamoussoucro devront trouver un successeur à Alassane Ouattara qui préside actuellement la Cédéao.
Les chefs d'Etat ouest-africains réunis à Yamoussoucro devront trouver un successeur à Alassane Ouattara qui préside actuellement la Cédéao. REUTERS/Joe Penney

Le 44e sommet ordinaire des chefs d'État de la Cédéao s’ouvre ce vendredi à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire. À l’issue de ce sommet qui se termine demain, les dirigeants ouest-africains vont désigner le successeur de l’actuel président de l’organisation, le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara.

Publicité

Les 15 pays membres de la Cédéao devraient être représentés au plus haut niveau, sauf imprévu de dernière heure. L’Accord de partenariat économique avec l'Union européenne devrait être l’un des principaux sujets abordés lors de ce 44e sommet.

Mercredi, le Conseil des ministres et la Commission de l’organisation ouest-africaine ont salué la récente conclusion d’un accord que la Cédéao négociait avec l’Union européenne depuis une dizaine d’années. Ce partenariat est jugé très avantageux pour la sous-région. Il en sera donc encore question entre les 15 dirigeants de l’Afrique de l’Ouest qui se retrouvent au sommet de Yamoussoukro et début avril à Bruxelles lors du sommet Afrique-Union européenne.

Avant de se séparer demain à Yamoussoukro, les chefs d’État de la Cédéao doivent désigner celui qui présidera l’organisation pendant un an. Sollicité par certains de ses pairs pour une troisième année consécutive à la tête de l’organisation, le numéro un ivoirien Alassane Ouattara a préféré passer le flambeau. Ses deux années d’exercice ont été marquées notamment par les crises maliennes et bissau-guinéennes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail