Justice

RDC: l'opposition crie au coup d'Etat constitutionnel

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila.
Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila. AFP PHOTO/SIMON MAINA

L'opposition congolaise est réunie en convention à Kinshasa depuis ce vendredi. Objectif : arrêter des stratégies pour faire échec à toute tentative de révision constitutionnelle. Les travaux doivent durer trois jours. A l'issue des concertations, la plateforme «Sauvons la RDC» est censée rendre publiques des actions pour la mobilisation des masses.

Publicité

« Dérive dictatoriale », « coup d'état constitutionnel », « haute trahison »... Ce sont là quelques-uns des termes de l'opposition congolaise pour dénoncer la révision constitutionnelle annoncée lundi par le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo. Cette réforme devrait intervenir pendant la session parlementaire en cours. Et, selon Kengo wa Dondo, elle épargnerait l'article 220 qui fixe à deux le nombre des mandats présidentiels.

Mais la plate-forme «Sauvons la RDC» réunissant les partis de l'opposition, notamment   l'UNC de Vital Kamerhe et Martin Fayulu de l'Ecidé, accuse la majorité élargie de planifier un passage en force pour maintenir Joseph Kabila au pouvoir après son deuxième et normalement dernier mandat en 2016. Ces accusations sont reconfortées par la polémique au sein même de la majorité.

Appel à la vigilance

Parallèlement, dans le PPRD, le député Francis Kalombo s'est insurgé contre une pétition initiée au sein de son parti pour exiger la révision constitutionnelle. En tout cas, cette guéguerre au sein du parti présidentiel fait grand bruit sur la place publique à Kinshasa et en province. Les membres de la plate-forme «Sauvons la RDC» appellent le peuple à la vigilance.

A la fin de la convention qui a commencé ce vendredi, la plate-forme pourra rendre public les actions de mobilisation des masses destinées à faire échec à toute tentative de révision constitutionnelle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail