RDC

Kinshasa annonce une deuxième vague d'amnisties

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement de RDC.
Lambert Mende, porte-parole du gouvernement de RDC. DR
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Après une première vague de 50 libérations le 19 avril, Kinshasa a annoncé le 30 avril une liste de 100 nouveaux amnistiés. Parmi ces derniers, figurent 25 miliciens séparatistes Kata Katanga, dix adeptes du mouvement politico-religieux Bundi dia Kongo, cinq ex-rebelles du M23, mais aussi l'ancien député Muhindo Nzangi, condamné en août 2013 à trois ans de prison pour offense au chef de l'Etat. Le porte-parole du gouvernement a promis qu'il y aurait d'autres amnisties à venir dans les quatre prochains mois. Il a également lancé un appel aux Congolais ex-membres de mouvements rebelles à rentrer en RDC.

Publicité

Notre intérêt supérieur réside aujourd'hui dans le retour effectif au pays des filles et fils de la RDC, contraints à un exil humiliant à l'étranger.

Lambert Mende

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail