Somalie

Onze marins détenus par des pirates somaliens libérés

Les onze marins libérés ont été détenus quatre ans par des pirates somaliens, successivement à bord de leur navire, puis dans un bateau de pêche, puis à terre.
Les onze marins libérés ont été détenus quatre ans par des pirates somaliens, successivement à bord de leur navire, puis dans un bateau de pêche, puis à terre. RFI

Onze marins détenus pendant quatre ans par des pirates somaliens se sont échappés de leur geôle ; ils sont arrivés au Kenya. Ils avaient été capturés en novembre 2010 lors du piratage de leur navire, le MV Albedo, battant pavillon malaisien. 

Publicité

« C'est une super nouvelle et malgré tout ce qu'ils ont traversé, ils sont en bonne santé », a déclaré, samedi 7 juin, à l'AFP, l'ancien officier britannique John Steed, ayant participé à la libération des marins miraculés. Car les onze hommes, sept Bengalais, deux Sri lankais, un Indien et un Iranien, viennent de passer quatre années particulièrement éprouvantes aux mains des pirates.

Une fois capturés, les otages ont été détenus dans leur navire jusqu'à ce qu'il sombre en juillet 2013. Leurs geôliers les ont alors transférés sur un vieux bateau, le Naham 3, un petit navire de pêche au pavillon omanais, puis finalement à terre. Pendant tout ce temps, les otages ont subi des coups, et ont été torturés. L'un d'entre eux a été tué par balle. Quatre autres sont même morts noyés.

Ne voyant aucune avancée dans les négociations autour de leur libération, les onze marins ont décidé de tenter leur chance. Ils se sont enfuis par la fenêtre de leur prison, et ont pu être secourus par les forces de sécurité, dans la région de Galmadug, dans le nord somalien. Un avion privé a enfin été affrété pour ramener les onze hommes sains et saufs au Kenya.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail