RDC

RDC: le gouvernement de cohésion nationale se fait toujours attendre

Le Palais de la nation, à Kinshasa, là où se trouve le bureau du chef de l'Etat en RDC.
Le Palais de la nation, à Kinshasa, là où se trouve le bureau du chef de l'Etat en RDC. Wikimedia

En RDC, il n’y a toujours pas de gouvernement de consensus. Le gouvernement de cohésion nationale était attendu avant la fin de la session parlementaire. Elle s'est achevée, le dimanche 15 juin 2014, sans résultat aucun. Et l'entourage du chef de l'Etat n'offre pas d'explications.

Publicité

La mise en place du gouvernement de cohésion nationale était d’abord prévue pour intervenir avant décembre 2013, ensuite, pour avant la fin de la session parlementaire de mars qui s’est clôturée le dimanche 15 juin 2014. Alors quels sont les impératifs qui empêchent jusqu’ici le président Joseph Kabila de respecter ses propres délais ?

Même les plus fidèles du chef de l’Etat se perdent en conjectures : « Moi-même je n’y comprends rien », reprend un ministre du groupe des hommes politiques qui passe pour le mieux informé du pays. Personne n’ose également s’aventurer sur le nom du futur Premier ministre.

Pas de nouvelle date communiquée

Mais quelle opposition devrait siéger dans cette équipe de cohésion ? En dehors de l’opposition républicaine autour du président du Sénat, Léon Kengo Wa Dondo, les autres partis de cette composante se sont déjà déclarés non partants. Toutefois, des débauchages, comme d’habitude, ne devraient pas être exclus.

Entre-temps les ministres actuels, qui assurent les affaires courantes avec indemnités de sortie déjà perçues, continuent de travailler comme si de rien n’était. Et la situation risque de perdurer, expliquent certains analystes pour qui Joseph Kabila sait prendre son temps. Ceux qui espèrent être nommés dans l’exécutif de cohésion nationale devraient en tout cas apprendre à patienter.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail