Kenya

Rassemblement de l'opposition à haut risque au Kenya

Le leader de l'opposition Raila Odinga a appelé à un rassemblement, ce lundi 7 juillet.
Le leader de l'opposition Raila Odinga a appelé à un rassemblement, ce lundi 7 juillet. Reuters / Luc Gnago
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le chef de l’opposition Raila Odinga exige un forum national pour discuter de la détérioration de la situation sécuritaire et économique, et appelle à un rassemblement géant ce lundi 7 juillet. La présence policière sera renforcée dans un contexte de menace terroriste et au lendemain d'une double attaque sur la zone côtière.

Publicité

Le 7 juillet, ou « saba saba » en swahili, est une date à forte portée symbolique. En 1990, des manifestations contre la dictature de Daniel Arap Moi appelant au multipartisme étaient réprimées dans le sang par les forces de sécurité. Vingt-quatre ans plus tard, Raila Odinga cherche à dépeindre une situation similaire, ce qui est loin de plaire au gouvernement Jubilée (coalition des quatre partis ayant soutenus le ticket Kenyatta/Ruto lors des présidentielles).

L'ancien Premier ministre et ses partisans réclament un dialogue national et fustigent l'insécurité, la corruption et la vie chère. La tension politique est vive depuis plusieurs semaines et la haine ethnique de la part des extrémistes des deux camps fleurit sur les réseaux sociaux. La crainte de violences a poussé certains habitants de la vallée du Rift à se réfugier ces derniers jours auprès de leurs communautés respectives.

Une haute cour de justice a décrété que les dirigeants de l'opposition seraient tenus responsables en cas de chaos. Ce qui fait dire à Raila Odinga que les partisans du Jubilée ont prévu de déclencher des violences pour pouvoir ensuite blâmer l'opposition. Le dialogue national est pour le moment un dialogue de sourds. Les chefs des congrégations religieuses ont réitéré ces derniers jours leurs appels au calme. La police a annoncé que 15 000 troupes seraient déployées pour l'événement.

 → À (RE)LIRE : Kenya: double attaque meurtrière sur la côte

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail