RDC

RDC: un banal différend à l’origine de la mort d’un capitaine de l’armée

Un soldat congolais des FARDC, près du village de Mazizi, le 2 janvier 2014.
Un soldat congolais des FARDC, près du village de Mazizi, le 2 janvier 2014. REUTERS/Kenny Katombe
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La mort d'un capitaine de l'armée congolaise vendredi 4 juillet dans un territoire du Sud-Kivu n'a rien à voir avec le paiement de la solde des soldats du bataillon, selon le porte-parole de l'armée. Le capitaine Matidi avait été tué le 4 juillet par un des ses hommes, soi-disant en raison d'un retard de paiement du dernier salaire.

Publicité

Le capitaine Matidi n’a rien à voir avec la paie, car dans notre armée la chaîne de commandement a été séparée de la chaîne de la paie.

Le général Kassanga Léon Richard

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail