Accéder au contenu principal
Afrique du Sud

Afrique du Sud: la Numsa appelle à une intensification de la grève

Des membres de la Numsa manifestent à Durban, le 1er juillet 2014.
Des membres de la Numsa manifestent à Durban, le 1er juillet 2014. REUTERS/Rogan Ward
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Numsa, le principal syndicat sud-africain de la métallurgie, a annoncé lors d’une conférence de presse ce dimanche 13 juillet à Johannesburg que les ouvriers avaient rejeté la dernière offre du patronat.

Publicité

Le syndicat Numsa appelle les ouvriers de la métallurgie à intensifier la grève engagée le 2 juillet, après le rejet de la dernière offre patronale. Les employeurs ont proposé une augmentation de salaire sur trois ans avec une revalorisation salariale de 10% la première année, 9,5% la deuxième et 9% la troisième année.

La réponse de Numsa est claire : il n’y aura pas d’accord au-dessous de 10% d’augmentation par an. Le syndicat semble pourtant prêt à faire des concessions, puisqu’il réclamait à l’origine 15% d’augmentation des salaires.

Alors que l’Afrique du Sud sort tout juste d’une grève de cinq mois dans le secteur du platine, c’est un nouveau coup dur pour l’économie nationale. Le secrétaire général du syndicat Numsa a balayé ces critiques. Cette grève a justement pour but d’en finir avec une économie « capitaliste et raciste héritée de l’apartheid », a-t-il expliqué. Mardi, 220 000 ouvriers entameront leur troisième semaine de grève.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.