Accéder au contenu principal
Afrique du Sud

Afrique du Sud: le syndicat Numsa appelle à la reprise du travail

Irvin Jim, le secrétaire général du syndicat Numsa, a annoncé la fin de la grève.
Irvin Jim, le secrétaire général du syndicat Numsa, a annoncé la fin de la grève. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Afrique du Sud, le syndicat Numsa appelle les ouvriers de la métallurgie à reprendre le travail dès ce 29 juillet, après avoir trouvé un accord avec le patronat. Les employeurs ont accepté d’offrir 10% d’augmentation salariale par an pendant trois ans pour les ouvriers les moins qualifiés, comme le syndicat le réclamait. La grève entamée le 1er juillet a mobilisé 220 000 ouvriers du secteur de la métallurgie et touché 10 000 entreprises. Lors de leur conférence de presse lundi 28 juillet, les responsables du syndicat Numsa ont promis de maintenir la pression sur le gouvernement pour défendre les droits des travailleurs. 

Publicité

Après plus de quatre semaines de négociations, le syndicat Numsa a finalement accepté la dernière offre du patronat et annoncé la fin de la grève des métallurgistes. « Le patronat nous avait d’abord proposé d’augmenter les salaires de 10% la première année, puis de 9,5% la deuxième et de 9% la troisième, explique Irvin Jim, le secrétaire général du syndicat. Nous avons rejeté cette première proposition. Finalement, ils nous ont proposé d’augmenter les salaires de 10% chaque année sur trois ans, les ouvriers ont accepté ».

Cette annonce est un soulagement pour l’économie sud-africaine, très affectée par les grèves à répétition des derniers mois qui inquiètent de plus en plus les investisseurs. Mais le secrétaire général de Numsa a mis en garde l’ANC : il y aura d’autres grèves si le gouvernement ne défend pas les ouvriers.

« Le gouvernement devrait nous donner un salaire minimum ! Dans ce cas, les travailleurs arrêteraient de faire grève. Aujourd’hui, les ouvriers de bases sont payés 1 728 fois moins que les patrons ! Pourquoi le gouvernement ne prend-il pas des mesures pour donner aux travailleurs un salaire décent et mettre fin aux inégalités héritées de l’apartheid ? Sans ça, il y aura toujours des grèves. »

Le syndicat Numsa affiche donc sa volonté de se démarquer de l’ANC malgré la reprise du travail.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.