Togo / Ebola

Ebola: les Togolais redoutent l'arrivée du virus

A Lomé, un homme, victime de saignements, a été transporté aux urgences. Mais il n'était pas porteur du virus Ebola.
A Lomé, un homme, victime de saignements, a été transporté aux urgences. Mais il n'était pas porteur du virus Ebola. DR

L’Organisation mondiale de la santé a mis en place un dispositif d’urgence mondiale contre Ebola. Au Togo, à ce jour, aucun cas du virus n’est déclaré. Mais de folles rumeurs ont commencé à créer un climat de psychose au sein de la population.

Publicité

Tout a commencé jeudi soir, le 7 août, lorsque dans un des vieux quartiers de Lomé, un jeune homme s’est écroulé dans la rue avec quelques saignements. Aussitôt l’alerte a été donnée, la rue a été bouclée par la police et une ambulance des sapeurs-pompiers a rapidement évacué le malade.

Selon le professeur Gado Napo-Koura, secrétaire général du ministère de la Santé, ce malade ne présente aucun signe du virus Ebola : « Il n’avait pas de fièvre du tout et il n’avait pas d’autres signes qui pouvaient permettre de suspecter [la présence] du virus Ebola. La personne a été prise en charge au niveau du centre hospitalier universitaire. »

Rumeur amplifiée

Mais la rumeur est partie à l’intérieur du pays, amplifiée par d’autres messages de SMS envoyés sur les téléphones portables, comme à Anié, Badou, Kpélé et dans toute la région des plateaux. On refuse de serrer les mains ou d’aller à la place du marché. Un climat que dénonce le directeur de cabinet du Premier ministre, Pré Simféitcheou : « Je m’inscris en faux contre ces rumeurs. Je vous le dis, il n’y a pas à ce jour un cas de virus Ebola au Togo. Il n’y en a pas ! »

Effectivement, aucun cas du virus n’est signalé au Togo, selon un communiqué du ministère de la Santé, qui rappelle que des dispositions sont prises pour repérer et isoler toute personne suspect. Les mesures de veille vont être renforcées. Aux frontières terrestres, des équipes itinérantes de surveillance seront très rapidement mises en place.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail